Retour page accueil

Accueil > Vie du comité > Evénements

Ci-dessous les principaux événements du Comité de Jumelage pour les 12 derniers mois...

 
 
 
 
Rencontre tri-partite Salzano - Villefontaine - Wolfen à Salzano, avril-mai 2017
 
Assemblée Générale 2017 du CJV
 
Rencontre de travail avec Wolfen et Salzano à Villefontaine à l'automne 2016
 
Visite des comités de jumelage Nord-Isère au parlement européen de Strasbourg
 
Rencontre de football junior à Kahl-am-Main
 
Rencontre internationale de jeunes Villefontaine 2016
 
 
 
Retrouvez tous les événements antérieurs dans notre page "Historique"  

Rencontre tri-partite Salzano - Villefontaine - Wolfen
Salzano, avril-mai 2017

Du 28 avril au 2 mai 25017 onze villards ont été accueillis à Salzano à l’occasion d’une rencontre tripartite à laquelle assistait également une délégation de Bitterfeld-Wolfen.
Préparée depuis de longues semaines par les comités de jumelage de nos trois villes, cette rencontre avait pour objectif de mieux connaître nos populations aux plans démographique, social et économique afin de prendre en compte leurs aspirations dans les activités que nous proposons.
Cette rencontre devait cependant s’agrémenter de contacts, visites touristiques et culturelles sans oublier l’accueil chaleureux et gastronomique que savent nous réserver nos amis italiens..!

Vendredi 28 avril

Nous quittons Villefontaine vers dix heures du matin pour rallier Salzano par route via le tunnel du Fréjus.
Arrivés vers 18 heures nous sommes accueillis à l’hôtel de ville de Salzano par une petite délégation du C.G.Salzano dont la présidente Francesca et le maire Alessandro Quaresimin. Nos amis nous ont préparé un buffet d’accueil que nous apprécions fort, surtout après les 7 heures de route que nous venons d’endurer dans notre minibus....

Pier-Giorgio nous guide alors vers notre hôtel situé dans la ville voisine de Noale. Hôtel dont nous repartons aussitôt pour le repas du soir après répartition dans les familles où l’accueil est débordant de gentillesse et la collation gargantuesque !
Pour ces quatre jours, nous sommes logés à l’hôtel La Rocca de Noale, petite ville située à 6 Km de Salzano. C’est directement à l’hôtel que les amis allemands de Wolfen arrivent en fin de soirée après un voyage en avion...

Chez Agostino et Susie

Samedi 29 avril

Après une nuit réparatrice et un solide petit déjeuner, nos amis du C.G.Salzano viennent nous chercher pour nous conduire, Français et Allemands, à la gare de Noale, direction Venise.

C’est en effet l’activité du jour : visiter Venise guidés par Giuliana, native cette ville !

Devant la gare de venise

Nous aurons droit, bien entendu, en plus d’un très beau temps, à la visite des principaux sites de la Sérénissime, mais ce sera par des chemins détournés, des accès discrets, de petites rues...

Nous visitons de petites places au centre desquelles trônent les puits qui offraient, les siècle précédents, l’eau potable à la population.
Nous traversons les petits canaux encombrés par la circulation des bateaux de livraison, des bateaux-taxis et des incontournables gondoles....

LA midi, après avoir franchi le célèbre pont du Rialto noir de monde...

...nous nous restaurons dans un bistrot situé à proximité de la Place St Marc.

A travers le dédale des rues étroites bordées de belles maisons palatines...


...nous atteignons le bord de la lagune vers la Riva Degli Schiavoni d’où l’on peut embarquer en gondole sur le Grand Canal.

Après avoir aperçu le tristement célèbre Ponte dei sospiri...

...nous débouchons sur la place St Marc...

...pour y prendre un café au bar d’un des célèbres établissements qui bordent la place.

La suite de la visite l’après-midi est libre et plutôt consacrée aux emplettes...

Ici la Fondaco dei tedeschi, plais vénitien récemment "reconditionné" en grand magasin de luxe

La Fondaco dei tedeschi vue de l'extérieur

Le marché aux poissons vers le Rialto
Les incontournables gondoles

Retour à Salzano où nos amis nous reçoivent au Centro Auser, sorte de club des anciens, pour un repas en commun préparé par quelques membres du C.G.S.
A la fin du dîner, pour chaque délégation se succèdent dans la joie partagée, cadeaux, prises de parole et chants...

Dimanche 30 avril

La matinée est consacrée pour les trois délégations aux échanges et présentations de nos travaux.
Durant plusieurs mois nous avons préparé, chaque ville séparément, une description de nos cités sur les plans physique, économique et sociologique ; ceci afin de mieux connaître les populations de nos cités, de cerner les besoins auxquels nos comités de jumelage pourraient répondre à l'avenir.

Après un accueil et une introduction de Francesca, nos hôtes présentent leurs travaux puis notre tour vient et, après une pause, nos amis de Wolfen exposent les leurs.

La phase d'échanges s'achève à 14 h 00, il est temps de penser à nous restaurer.

C'est chez Susie et Agostino...

...que le C.G.S. nous invite à un repas champêtre précédé d'un apéritif qui ne l'est pas moins!

On nous gâte et c'est très agréable!

Après le repas, les desserts, le café et les chants, nous prenons la direction de la mairie de Salzano ou plutôt des bâtiments de l'ancienne filature qui ont été réhabilités en musée.

Toute l'histoire de la filature de soie nous est présentée en détail.

 

Ci-contre: la grande salle de dévidage des cocons

Le travail consistait, pour les dizaines d'ouvrières qui y travaillaient, à dévider les cocons des vers à soie élevés par les paysans alentours et à en faire un fil solide et continu enroulé en écheveaux qui seront traités et teints ailleurs...

Le bâtimenty de la filanda avec la cheminée de sa chaudière

Le soir, en conclusion de cette journée chargée, nous nous retrouvons tous à la pizzeria Belfiore pour un dernier repas en commun, nos amis allemands repartant par avion le lendemain à 6h du matin !

Lundi 1er mai

Il ne reste plus que la délégation française qui a décidé de profiter de ce jour férié pour visiter l'arrière pays.

Comme notre hôtel est situé à Noale et que nous n'avons guère eu le temps de voir la ville, très occupés que nous étions ces deux derniers jours, nous décidons de visiter ce gros village fortifié.

Nous nous rendons ensuite à Bassano del Grappa, ville ancienne bâtie sur une colline dominant la rivière Brenta.

Nous y visitons le cœur de la vieille ville avec sa Piazza della Libertà...

...sa Torre civica, sorte de beffroi et son cloître.

La pluie se met de la partie au moment où nous re-traversons la rivière sur le ponte degli alpini, vieux pont de bois datant du moyen âge pour poursuivre notre périple.

Nous reprenons notre minibus pour nous rendre au village de Maser où nous visitons la villa Barbaro dite villa Volpi qui est une villa de style vénitien comme on en trouve beaucoup dans la région. L'intérieur est décoré de fresques de Paolo Veronese tandis que l'extérieur, majestueux, domine la plaine, avec ses deux ailes en arcades.

Nous devons revenir sur Salzano où l'on nous attend dans le quartier de Robegano pour un repas organisé sous chapiteau par le comité des fêtes à l'occasion de la Festa di Primavera.
Nous partageons les delize dello chef en compagnie des membres du C.G.Salzano...

Mardi 2 mai

Ce mardi matin il est temps de rentrer en France avec notre minibus, la tête remplie de souvenirs...
Un grand merci à nos amis de Salzano qui ont eu à cœur d'organiser ce séjour d'une façon charmante et irréprochable !


Assemblée Générale 2017 du CJV

Le lundi 7 mars 2017 à 20h.00 s'est tenue salle Latimier au Vellein à Villefontaine l'assemblée générale ordinaire du Comité de Jumelage de Villefontaine.

A cette assemblée étaient présentes 31 personnes dont 29 votants. 13 pouvoirs étaient détenus, qui portent les votants à 42 personnes.

Ordre du jour

  • Rapport moral pour l'année 2016
  • Bilan des activités 2016 et projets pour 2017 des différentes Commissions
  • Bilan financier 2016
  • Budget prévisionnel 2017
  • Election du Conseil d'Administration

Gérard Cellier, président ouvre la séance et, après avoir présenté l'ordre du jour, démarre l'AG par la lecture du rapport moral.

Ensuite, chaque responsable de commission présente son rapport d'activités 2015 et ses projets pour 2016.

  • Allemagne, section KAHL, par Rosie Duquenoy
  • Allemagne, section Wolfen, par Françoise Allier
  • Tunisie (Gremda), par Monique Cerf
  • Italie, par Gérard Cellier
  • Congo, par Rose-Marie Tastevin
  • Projet Europe et commission archives, par Louisette Flacher
  • Commission jeunes par Claude Flacher
Le rapport moral et le rapport d'activité sont adoptés à l'unanimité des présents et représentés.

Jean-Claude Cerf, trésorier, présente le bilan financier 2016 ainsi que le compte d'exploitation 2016 de l'association.

Le compte d'exploitation et bilan finacier sont adoptés à l'unanimité des présents et représentés .

Jean-Claude présente enfin le budget prévisionnel pour 2017.
Le budget prévisionnel est adopté à l'unanimité des présents et représentés.

Il est alors procédé à l'élection du Conseil d'Administration.

18 candidats ont fait connaître leur candidature au Conseil d'Administration du Comité, ce sont :

Françoise Allier, Gérard Cellier, Jean-Claude Cerf, Monique Cerf, Anne Cherruault, Rosie Duquenoy, Luna Durieu, Louisette Flacher, Claude Flacher, Anne-Marie Kahn, Marie-Agnès Liénard., Chantal Louchet, Marie-Odile Ménard, Mileine Mondi, Edith Morel, Jean-Noël Salmon, Rose-Marie Tastevin.
Membre d'honneur : Marie-Reine Grange.

Le conseil d'administration est élu à l'unanimité des présents et représentés.

Vous pouvez télécharger ici le compte-rendu de cette Assemblée Générale 2017 > (Compte-rendu AG 2016)

L'assemblée générale est clôturée par un pot de l'amitié égayé cette année par une sympathique "crêpes party".


Rencontre de travail avec Wolfen et Salzano à Villefontaine à l'automne 2016

Nous avons reçu nos amis de Wolfen et Salzano à Villefontaine pour notre réunion de travail annuelle au cours de laquelle nous avons fait les bilans de l'année écoulée et des projets pour nos acions futures...

Vendredi 30 septembre
Nous récupérons à l'aéroport nos ami(e)s Allemand(e)s et Italiennes en début d'après-midi, puis tout le monde se retrouve au Vellein pour un pot d'accueil organisé en début de soirée par la municipalité.

Après échanges de discours de bienvenue, nos hôtes vont dans leurs familles d'accueil pour la soirée et la nuit.

Samedi 1er octobre
La journée est consacrée au tourisme et à la détente. Nous partons à 9h avec le minibus de la mairie et 3 véhicules personnels sous un ciel gris et menaçant. Nous sommes 23 (nos 15 invités et 8 membres du CJV).

Nous arrivons à 10h20 à l’Abbaye de Hautecombe que nous visitons durant 45 minutes, aidés par des audio-guides très bien faits et précis. Le site magnifique et sauvage en surplomb du Lac du Bourget et le style gothique troubadour de l’Abbaye, très travaillé, séduisent tous les visiteurs.

Vers midi départ pour Chanaz, où l’oncle de Manu nous propose l’abri fort apprécié de son hangar, car il pleut beaucoup! Celui-ci nous offre quelques bouteilles de vin de sa production. Un grand merci à lui !

Puis, toujours sous la pluie, nous embarquons à Chanaz à 13h30 sur un bateau propulsé à l’électricité par une roue à aubes.

Une très agréable croisière de une heure et demie sur la canal de Savières nous mène jusqu’au Lac du Bourget sur lequel nous faisons un petit tour jusqu’à la statue de Lamartine. Malheureusement, le temps, toujours pluvieux et bouché, ne nous permet pas vraiment d’admirer le paysage…

Au retour, nous visitons le village très typique de Chanaz, avec ses artisans et commerces, où nos hôtes achètent quelques souvenirs. Le CJV offre à tous les participants un succulent café dans un atelier de torréfaction.

De retour à Villefontaine vers 18 heures, chacun, ravi de sa journée malgré la pluie, prend un petit temps de repos dans sa famille d’accueil avant de se retrouver pour le repas du soir au Vivaldi...

Dimanche 2 octobre
Nous nous retrouvons, les trois délégations, dès 9h00 salle Prévert pour notre réunion de travail tripartite.

Gérard ouvre la séance par un mot de bienvenue.
Chaque comité fait un bilan rapide de l'année écoulée. Markus, Président de Bitterfeld Wolfen nous dit que "chaque action importante entretient notre amitié", quant à Francesca, présidente du CJS, elle nous explique que le Comité s’étant récemment renouvelé dans presque son intégralité, le travail s’est concentré sur le projet «Ouverts au monde» dont l’objet principal est de comprendre dans quelle mesure la population de Salzano connaît son Comité de Jumelage, son utilité et ses liens avec Villefontaine.

Projets
1/ Rencontre internationale de jeunes. Cette année elle aura lieu à Wolfen du 28 juillet au 04 aout 2017. Dans le contexte délicat lié à l'accueil des demandeurs d'asile en Europe, le thème de la rencontre portera sur l'ouverture sur le monde de la ville de Bitterfeld-Wolfen. Il ne reste plus qu'à ce que nos amis allemands résolvent le problème de l'hébergement des délégations...
2/ Rencontre tripartite du printemps 2017. Suite à des réflexions menées entre les trois comités de jumelage de Salzano, de Wolfen et de Villefontaine, nous avons décidé de mieux répondre aux besoins du plus grand nombre d’habitants de nos villes dans le cadre des missions de jumelage. Ainsi lors de notre week-end de rencontre de familles du 28 avril au 1er mai 2017, nous allons commencer par présenter à chacun une « Photographie Sociologique » de nos villes.

Fin des travaux à 13.45h, nous partageons alors un casse-croûte bien mérité!

Après le déjeuner, nous nous rendons au parc du Vellein, pour participer à la Fête des Echanges Solidaires. Plus tard, Olivier Gorrichon, animateur de la Boîte à trucs, nous offre une belle séance de marionnettes. partage et d´amitié".

Retour le soir dans les familles pour un départ très matinal des délégations le lundi 3 Octobre.

Et, comme le dit si bien Tobias : "Tout ce que nous avons vécu avec vous et les amies italiennes nous a fait chaud au coeur et a sûrement renforcé les liens de partage et d´amitié!"


Visite des comités de jumelage Nord-Isère au parlement européen de Strasbourg

Depuis que le projet Europe des Comités de Jumelage Nord-Isère existe, la visite des institutions européennes était prévue comme l'aboutissement des nombreux événements tels que débats d'information et conférences publiques qui ont jalonné ces trois dernières années.
Lundi 4 juillet 2016
C
'est aujourd'hui que nous nous rendons au parlement européen de Strasbourg. Nous sommes quarante, issus de six des sept comités de jumelages qui composent le groupement CJNI.

Nous partons de Bourgoin-Jallieu avec une halte à Villefontaine. Après un arrêt du car à l'aire du Jura, Louisette Flacher prend le micro pour prononcer quelques mots d'accueil et présenter le programme de ces trois jours, puis elle distribue à chacun un dossier qu'elle a préparé en regroupant un certain nombre d'informations générales sur l'Europe et ses institutions, leur consistance et leur fonctionnement. Certains rangent leurs dossiers, d'autres plongent dedans, des discussions naissent d'un siège à l'autre, des demandes d'explication fusent, demandes que notre spécialiste es Europe, Michel Morin de la maison de l'Europe et des européens de Lyon, s'empresse de satisfaire...
Une pause vers 12h30 aux portes de Belfort en vue du Ballon d'Alsace pour le repas de midi. Certains vont au restaurant, d'autres sortent leur pique-nique. Nous reprenons la route pour arriver vers 15h30 devant le parlement européen à Strasbourg. Notre bus nous débarque à la sauvette car il n'a pas le droit de stationner.
Nous sommes face à un grand ensemble de bâtiments modernes devant lequel en une double rangée les drapeaux des 28 pays membres haut-perchés sur des mâts flottent au vent, le bâtiment Louise Weiss.

Moment impressionnant : nous y sommes !

Après avoir présenté notre document d'invitation officielle, nous sommes invités à pénétrer dans la première cour extérieure. Là nous devons sacrifier à la désormais obligation de fouille sécuritaire (portiques, vêtements et accessoires passés aux rayons X).

Une fois le groupe passé, on nous invite à franchir un porche et nous voici dans la seconde cour, intérieure cette fois-ci, fermée par une enceinte ovale constituée d'un haut ensemble de bâtiments abritant l'administration et les bureaux des députés.
On nous demande d'attendre l'assistante de Madame Grossetête, la députée avec laquelle nous sommes en relation depuis maintenant trois ans et qui doit nous recevoir.
Nous en profitons pour prendre force photographies de ce lieu, architecturalement parlant, grandiose autant qu'esthétique.

Puis Magali Altounian, assistante accréditée de notre députée, se manifeste et nous invite à la suivre vers l'hémicycle où la session parlementaire du jour va bientôt se tenir de 17h00 à 23h00.

Nous traversons un paysage architectural assez impressionnant où un patio orné de plantes grimpantes sur plusieurs dizaines de mètres de haut relie le bâtiment ovale à celui de l'hémicycle via de nombreux escaliers et passerelles aériennes. Nous empruntons ensuite une cascade d'escalators dans un hall de grande hauteur pour pouvoir accéder aux balcons de la salle plénière réservés au public.

Nous avons dû laisser au vestiaire nos appareils photo, nous nous contenterons d'une photo officielle...

[photo By Diliff via Wikimedia Commons]

Nous pénétrons enfin dans l'hémicycle du parlement européen de Strasbourg. Cette salle que nous découvrons du haut de notre balcon est immense ; Elle peut accueillir, outre les 751 députés européens, les membres de la commission européenne et ceux du conseil européen.
Nous disposons chacun d'un casque audio avec choix de la langue (Français : n°3) afin d'accéder à la traduction simultanée de tout ce que les intervenants qui vont prendre la parole vont dire. Chaque député qui intervient le fait dans sa langue et est traduit en simultané dans toutes les langues de l'Union.
Le président du parlement, Martin Schulz, prend la parole pour une séance plénière presque uniquement consacrée à l'organisation de la session parlementaire de la semaine. Auparavant, il rend un hommage appuyé à la mémoire de Michel Rocard, très récemment décédé et qui a été par deux fois député européen. Une minute de silence est ensuite observée en son honneur par tous les présents, députés et public, debout. Moment très émouvant.
Viennent ensuite les votes de certaines motions dont les détails ont été visiblement longuement travaillés en commission. Nous assistons à plusieurs prises de parole dont le temps est strictement limité à deux minutes. Nous observons ainsi plusieurs votes, soit à main levée soit électronique (chaque député présent insère sa carte et presse un bouton + ou un bouton - et le résultat du vote apparaît instantanément sur les écrans géants de l'hémicycle). Puis, suite à l'annonce du président qui donne la parole à une députée italienne, rapporteure d'un projet de règlement technique, la salle se vide presque entièrement !
En fait, la séance plénière est interrompue et commence une phase de lecture d'un rapport sur le projet de réglementation européenne sur la limitation des gaz polluants émis par les moteurs à combustion interne embarqués sur des dispositifs fixes ou mobiles autre que les véhicules automobiles. Seuls quelques députés restent... Le sujet, aussi intéressant qu'il soit, il ne nous est pas permis de le suivre plus avant car notre guide Magali nous fait signe de la suivre. Nous quittons à regret notre "perchoir" d'observation.

U
ne fois redescendus au rez-de-chaussée et avant de rejoindre Madame Grossetête, nous sacrifions à la photographie officielle, les quarante que nous sommes devant les vingt huit drapeaux de l'Union.

Nous sommes ensuite conduits dans une salle de conférence où, depuis de confortables fauteuils, nous allons pouvoir dialoguer avec notre députée. En l'attendant, Magali Altounian et Rémy Petitot, autre assistant parlementaire, répondent volontiers aux diverses questions suscitées par le bout de session parlementaire à laquelle nous venons d'assister.

Entre alors notre députée et nous voici partis pour une heure de dialogue très intéressant tant sur les événements récents tels le "Brexit" que sur les autres préoccupations actuelles de l'Union que sont la crise migratoire ou les attentats terroristes.
On sent Madame Grossetête "chez elle" ici, elle met sa verve et son enthousiasme au service de la cause européenne sans oublier la France, le pays qu'elle représente. Il est 19h30 quand elle nous quitte à regret parce qu'elle a encore deux commissions auxquelles elle doit participer ce soir !

Nous posons encore quelques questions à ses deux assistants qui mettent toutes leurs compétences à notre disposition et nous quittons la salle de conférence pour passer au restaurant, en réalité un self-service, où nous sommes attendus pour un repas offert par le parlement, simple mais bienvenu .

Après avoir pris congé de l'assistante parlementaire, un bus nous récupère en sortie du bâtiment pour nous emmener à notre hôtel situé à Erstein à 20 kilomètres au sud de Strasbourg. Une fois les bagages récupérés, personne ne demande son reste et tous disparaissent bien vite dans leurs chambres...

Mardi 5 juillet
Lever 6 h 30, petit déjeuner continental à 7h00 pour un départ dès 8h00 pour Schirmeck où nous allons visiter le musée mémorial d'Alsace Moselle. Nous y arrivons vers 9h00. Notre chauffeur nous octroie une heure 15 pour la visite que nous entamons aussitôt...

C
e musée retrace l'histoire du pays alsacien et du pays mosellan depuis le milieu du XIXème siècle jusqu'à nos jours. Cette histoire a été principalement marquée par un incessant changement de nationalité de cette région.


Française depuis le moyen âge, elle devient allemande après la défaite le de la France contre l'Allemagne de Guillaume Ier de Prusse en 1871.
La France, contrainte par le Kaiser lors du traité de paix de Versailles, abandonne entre autre ses territoires frontaliers au titre de prises de guerre. S'en est aussitôt suivi pour les populations concernées, une germanisation culturelle et économique. C'est de cette époque que date l'agrandissement de Strasbourg et la création d'une grande université allemande.

A la fin de la guerre de 1914 - 1918 la région redevient française mais un certain nombre de spécificités sont conservées à la demande de la population (concordat, droits sociaux...). En 1939, devant l'avancée des troupes du IIIème Reich, la population de Strasbourg est massivement déplacée dans le sud-ouest et, dès la signature de l'armistice avec Hitler, rapatriée chez elle. S'ensuit à nouveau une germanisation forcée bien plus violente avec emprisonnement des récalcitrants au camp de Schirmeck, déportation des juifs et des prisonniers politiques au camp du Struthof - Natzweiler et enrôlement de force des jeunes dans l'armée du Reich (les "malgré nous").

Les rues sont débaptisées et tout ce qui peut rappeler la France est éliminé, combattu. A la libération de Strasbourg par les troupes du général Leclerc, l'Alsace et peu de temps après la Lorraine, retrouvent définitivement leur statut français.
C'est ici même que, paradoxalement, se tisse la réconci-liation franco-allemande, premier maillon de l'Europe nouvelle, au milieu d'un peuple de culture mêlée, épuisé par ces allers-retours et qui aspire plus que tout autre à une paix durable.
Rien d'étonnant dès lors que Strasbourg devienne rapidement le centre du Conseil de l'Europe et plus tard accueille le parlement européen...

Nous sortons à la fois un peu "sonnés" par ce que nous venons de voir dans ce musée-mémorial et frustrés que la visite se soit passée au pas de charge alors qu'il nous aurait fallu au moins une demi-journée pour profiter de tout le magnifique travail muséographique accompli ici.

Nous repartons bien vite pour Strasbourg où notre chauffeur nous débarque place de l'Etoile. Nous nous rendons à pied dans le vieux Strasbourg, au restaurant de l'Ancienne Douane où nous attend un repas dont le plat de résistance est composé d'une excellente choucroute.
Ce restaurant est situé au bord de la rivière Ill qui arrose la ville et l'enserre entre ses bras, il est situé à quelques pas de la cathédrale près de laquelle on nous a fixé rendez-vous pour une visite guidée de la vieille ville.

A l'heure dite nous sommes pris en charge par notre guide, Steve, qui nous conduit tout d'abord en la cathédrale pour une visite de la nef. Là nous avons un aperçu du bâtiment et de son histoire ballottée entre catholiques et protestants...

...puis nous nous rendons au pilier sud devant la
célèbre horloge astronomique où nous pouvons observer
les automates qui s'animent au moment où sonne le quart-d'heure.

Pour la suite de la visite de la vieille ville, Steve nous emmène place Gutemberg, nous fait entrer dans l'église St Thomas, un temple protestant qui renferme une statue du maréchal de Saxe surplombant son tombeau, pour finir sur les bords de l'Ill devant le palais Rohan où il nous donne un aperçu de l'histoire de la ville.

Il est temps d'embarquer pour la suite de la journée à bord d'une des vedettes qui va nous emmener pour une croisière de plus d'une heure sur les bras de la rivière. D'abord la petite France...

...ensuite, après avoir franchi une écluse, les fameux Ponts couverts, puis une seconde écluse avec les grandes perspectives de la "Neu Stadt", la nouvelle ville bâtie par les Allemands au tournant du XIX° et XX° siècle pour finir par le tour du Palais de l'Europe que nous revoyons sous un jour différent... Le tout sous un soleil très généreux !

Retour à notre hôtel d'Erstein pour prendre, après un apéritif bienvenu, un repas reconstituant avant de participer à une très intéressante séance de questions-réponses sur tout ce que nous venons de voir ces deux jours concernant l'Europe.

Pour l'occasion Louisette Flacher avait demandé à Michel Morin si quelqu'un de la maison de l'Europe de Strasbourg pouvait co-animer avec lui cette soirée. Madame Martine Schneider, secrétaire générale de cette association a bien voulu, après s'être présentée, répondre aux nombreuses questions, remarques et commentaires de notre groupe.
Divers sujets furent abordés dont l'explication du pourquoi / comment des institutions européennes, la justification de l'élargissement de l'Europe au-delà de l'ex rideau de fer, le principe de solidarité entre états membres, une précision sur le rôle de l'Europe face aux demandeurs d'asile actuels...
Des points plus philosophiques et humains n'ont pas manqué d'être abordés : comment ce sont les intérêts communs qui obligent les états à coopérer, qu'il faut bien se pénétrer de l'idée que le plus important est la connaissance à avoir de l'autre même si l'on ne peut pas toujours le comprendre...

Nonobstant le sérieux des débats et du sujet, les membres du groupe ont, dans leur très grande majorité, apprécié ce moment qui s'est prolongé tard dans la soirée malgré l'obligation de se lever tôt le lendemain...

Mercredi 6 juillet

Il est déjà temps de rentrer, mais nous rentrons en faisant la route buissonnière en empruntant celle, incontournable pour les touristes que nous sommes devenus aujourd'hui, des vins!

D'abord, une halte obligée à Bergheim, chez un vigneron auprès duquel bon nombre d'entre nous vont "s'équiper" après avoir dégusté!

Puis, à midi, nous faisons halte à Kaysersberg où nous attendent les cigognes sans lesquelles un voyage en Alsace ne serait pas complet...

...avec un bon repas dans cette belle ville située au débouché de la vallée vosgienne de La Weiss.

En début d'après-midi nous faisons, pour certain(e)s, d'ultimes emplettes dans le kitchissime village touristique et viticole de Riquewihr.

Et puis, c'est la rentrée sur notre nord-Isère que nous rallions aux alentours de 22h00, le coeur et l'esprit emplis de nouveaux souvenirs, de belles rencontres et de gais savoirs!

Un grand merci à l'équipe CJNI qui a oeuvré pour une organisation sans faille de ces trois jours magnifiques : Alain de Meyrié, Gilles de Saint Chef, Martial de Saint Savin, Danièle de Bourgoin-Jallieu et Monique, Marie-Reine et Louisette de Villefontaine!


Rencontre de football junior à Kahl-am-Main

Kahl-am-Main a reçu a une équipe de jeunes footballeurs villards de l'ASVF foot durant Pentecôte pour une rencontre sportive amicale.
L'équipe est arrivée en minibus à Kahl le vendredi 13 mai vers 18h, nous avons été reçus au stade avec les famille d’accueil en présence de Monsieur le Maire qui a prononcé un discours de bienvenue.

Le samedi matin nous avions rendez-vous en mairie à 10h00 pour visiter la ville, s'en est suivi une collation en mairie.
L'après-midi nous sommes allé voir un match de foot semi pro dans la ville de Offenbach et nous avons partagé un repas au stade avec tout le staff du club et les familles d’accueil.
Le soir, les adultes ont eu droit à un concert de rock...

Le dimanche matin nous avons visité, avec les enfants des familles d’accueil et les nôtres, le parc zoologique où nous avons pu observer la faune locale. A midi nous avons pris un repas au stade.

L’après midi s'est déroulé le tournoi de foot dans un esprit amical et chaleureux!

Premier match

(en jaune l’équipe du DJK en vert AS .VILLEFONTAINE)

Deuxième match

(en jaune l’équipe du DJK en vert AS .VILLEFONTAINE)

Après un dernier repas le soir au restaurant avec les familles, nous sommes partis le lundi à 9h00 pour arriver à 17h à Villefontaine, la tête pleine de beaux souvenirs!


Rencontre internationale de jeunes Villefontaine 2016

Quinze jeunes gens ont participé du 12 au 16 mai 2016 à une rencontre internationale qui regroupait des jeunes italiennes et allemand(e)s de nos villes jumelles de Salzano et Bitterfeld-Wolfen et des jeunes français de Villefontaine.
La délégation allemande accompagnée par Tobias arrive dès jeudi soir. Après les avoir reçus, nous répartissons les jeunes dans leurs familles d'accueil…

Vendredi 13 mai
Le matin le Lycée Léonard de Vinci accueille les jeunes invités allemands. Ils peuvent ainsi suivre quelques cours et participer à des cours d'allemand, ce qui leur permet de découvrir un peu la vie d'un lycée français.
Après un repas en commun pris au Carré Rouge, l'après-midi, la délégation allemande avec Françoise, Rosemarie et Tobias sont reçus à l'école maternelle Le Ruisseau (GS13) de Villefontaine.
Cette école est membre du réseau Franco-Allemand des écoles maternelles bilingues - ELYSEE 2020.

Les jeunes allemands animent des activités pédagogiques en petits groupes (Jeu de ballon à parler, chants, dessins…).
Les enfants de la grande section apprécient beaucoup ce contact avec la réalité de la langue allemande !

Pendant ce temps la délégation italienne avec Sarah et Eliana comme accompagnatrices arrive par avion et est reçue salle Henri Bonnet que les Allemands rejoignent pour une présentation générale des participants et un exposé des activités des deux jours suivants.
En particulier des groupes tri-nationaux sont créés afin de réaliser des interviews le samedi après-midi dont le sujet portera sur le recueil de la représentation que le public se fait du comité de jumelage. A cette occasion une trame d'interview est élaborée par les jeunes.

Samedi 14 mai
L'activité de cette journée est en grande partie commune avec la fête de la vie associative organisée par notre mairie.
Tandis que les animateurs des délégations participent à une table ronde sur la politique des communes vis à vis de la jeunesse...
...les jeunes aident à la préparation du repas qui sera proposé à midi pour tous les membres responsables des associations présentes (environ une centaine de personnes), le Comité de Jumelage ayant la responsabilité de préparer des entrées variées et de décorer les tables sur lesquelles sera présenté le buffet…

Vers 13 h le buffet est ouvert et tout le monde se restaure avec grand appétit !
Dès le début d'après-midi les 9 jeunes interviewers reçoivent une mini-formation de la part de Mme Véronique Boulieu, journaliste à Couleur FM, notre station de radio locale. Au cours de cette rencontre ils apprennent les indispensables rudiments de la technique de l'interview, rudiments qu'ils vont mettre immédiatement en pratique avec efficacité et ardeur !
Nos apprentis journalistes, répartis en trois équipes et munis d'enregistreurs numériques, de casques audio de contrôle et d'une fiche type de questions se répartissent dans le foule des villards qui, l'après-midi, sont invités à participer aux activités et démonstrations des associations sportives et culturelles présentes ; c'est alors l'occasion d'aborder et d'interviewer quelques personnes. Au bout de trente minutes, les équipes rapportent leurs enregistreurs chargés d'interviews et, après regroupement, "nettoyage" et montage, une bande son de six minutes est finalement élaborée, fruit ce recueil sur le vif.

Voici le résultat de leur travail :
Toutes les délégations se retrouvent pour écouter ce reportage et visionner une vidéo très intéressante réalisée sur le même sujet à Salzano avec la participation de jeunes italiens.
Pour la fin de l'après-midi la mairie propose un spectacle salle Balavoine animé par la ligue Lyonnaise d'improvisation qui, avec beaucoup de talent et d'humour, nous restitue l'esprit de cette journée consacrée à " l'associatif ".
Après un dîner en famille, les jeunes se retrouvent salle Henri Bonnet pour passer ensemble une agréable soirée en musique et en discussions…

Dimanche 15 mai
Après la visite du musée des Confluences le matin avec, entre autres, de magnifiques expositions temporaires sur l'Antarctique et sur les constructions en terre à travers le monde (y compris à Villefontaine), nous pique-niquons au bord de la Saône sous le soleil mais avec un vent du Nord froid.

Nous allons à pied jusqu'au quartier Saint-Jean en passant par la place Bellecour. Puis nous visitons le Vieux Lyon, avant de sauter dans le métro à la station Opéra Louis Pradel, pour aller prendre le train du retour à Perrache. Malgré une longue marche à pied, intérêt et satisfaction dominent de cette journée…

Le soir le Comité de Jumelage offre à tous, familles d'accueil et délégations, un excellent repas préparé par un traiteur et servi salle Henri Bonnet.

Mais comme demain matin tôt chacun rentrera dans son pays, personne ne veut se quitter et les jeunes arrachent aux adultes un délai supplémentaire et organisent une partie de "Loups Garous" sous la supervision d'une animatrice experte!

Lundi 16 mai
Lever à 5 h pour les Allemands et à 7 h pour les Italiens qui prennent tous leurs avions à St Exupéry, à n'en pas douter les yeux et le cœur plein de souvenirs…